Tout savoir sur la visite chez le médecin en ligne

Publié le : 22 avril 20224 mins de lecture

Discuter avec le médecin directement depuis son lit au lieu de se traîner, malade, dans une salle d’attente bondée, cela semble tentant. En Suisse et en Scandinavie, cette pratique est courante depuis près de 20 ans. Là, de nombreuses compagnies d’assurance maladie collaborent avec des prestataires correspondants qui organisent le contact électronique avec le médecin. En France, la base juridique du traitement à distance est encore en cours d’élaboration. L’année prochaine, les ordonnances ou les certificats d’incapacité de travail devraient également être disponibles dans la salle de consultation numérique.

Jusqu’à présent, l’interdiction du traitement à distance s’appliquait en France. Les médecins n’étaient donc pas autorisés à établir des diagnostics à distance sans avoir rencontré le patient en personne. Entre-temps, cependant, la technologie permettant une visite numérique chez le médecin ne cesse de s’améliorer, et l’appareil photo de chaque téléphone portable fournit des photos suffisamment bonnes pour une première évaluation. L’épidémie de coronavirus a redistribué les cartes en matière de consultation en ligne.

Il suffit de cliquer pour mettre en pratique

La visite médicale virtuelle fonctionne pratiquement via un portail correspondant ou une application sur le téléphone mobile. Le patient s’y inscrit et prend rendez-vous. Le prestataire recherche un médecin approprié, qui répond ensuite dans un délai déterminé. Le patient peut fournir des photos des parties du corps affectées et est interrogé par le médecin. Le médecin décide ensuite si une visite personnelle chez le médecin est nécessaire. Dans un pays comme la Suisse, on a une expérience de ces systèmes depuis près de 20 ans et elle est apparemment bonne. En France est encore un peu à la traîne en matière de technologie : il est encore courant que les patients portent une ordonnance papier de leur médecin à la pharmacie. Ailleurs, les ordonnances sont transmises électroniquement à la pharmacie correspondante depuis de nombreuses années. Le gouvernement veut maintenant promouvoir l’introduction de l’ordonnance électronique afin de donner un nouvel élan à la télémédecine.

La consultation en ligne présente des avantages

Le médecin à l’écran n’a pas vocation à remplacer les soins du généraliste, soulignent toutes les personnes concernées. Mais surtout dans le cas de maladies mineures (pour lesquelles un billet de maladie ou des médicaments peuvent néanmoins être nécessaires), cette technologie pourrait contribuer à préserver les ressources : Elle évite au patient des déplacements incommodes et à son entourage le risque d’infection, aux services d’urgence des patients inquiets qui ne sont pas vraiment des urgences, et aux compagnies d’assurance maladie des coûts au final. En dehors des villes, elle améliore également l’accessibilité, même pour les spécialistes. Une étude canadienne a montré que la consultation en ligne permettait de réduire les délais d’attente pour les soins spécialisés.

Il se peut que, dans quelques années, il soit parfaitement normal d’inviter un médecin de famille dans son salon pour une discussion.

Plan du site